DrômALMA

L ‘Association nationale ALMA a été créée en 1995 par le Pr Hugonot

Depuis, 54 antennes ont vu le jour, elles couvrent la quasi-totalité des départements Français.

 

L’ antenne Drômoise DrômALMA créée par René Fontbonne est opérationnelle  depuis le mois de février 2004.Elle est présidée par le Docteur Eric Lamouroux depuis novembre 2006

DrômALMA fait partie du réseau national 3977 contre la maltraitance né en  février 2014 par la fusion de la fédération ALMA France et de l’association HABEO.

DrômALMA n’entend pas se substituer aux organismes déjà mis en place, que ce soient des structures relevant du domaine de l’Etat ou relevant du secteur libéral, mais le mouvement associatif, par essence, crée et recrée du lien humain dans une société qui pour des raisons tenant souvent au profit et à des impératifs budgétaires tend à le laminer.

Dans son secteur DrômAlma, avec ses moyens, souhaite relever le défi.

 
Moyens d’action

Nous disposons d’un Centre d’écoute téléphonique 04 75 86 10 10 ouvert tous les jeudi de 9h30 à 11h.

  • Les écoutants  reçoivent les appels émanant de l’entourage familial de la victime ou professionnel (infirmière, médecins, auxiliaires de vie) ou du voisinage,
  • Les Référents étudient ensuite le dossier, prennent contact avec l’appelant ou d’autres membres de l’entourage. Ils font souvent appel à des correspondants ressources: notaires, avocats, médecins, service de police ou de gendarmerie … Ils peuvent conseiller à l’appelant  de se mettre en rapport avec telle ou telle structure selon le problème concerné ou saisir les institutions ou autorités compétentes.

 

Activité du centre DrômALMA depuis sa création
  • Permanences régulières d’écoute directe tous les jeudis matins de 9h à 11h30, (la moitié des cas sont signalés à la permanence).
  • Adhésion à la Plateforme nationale « Fédération 3977 contre la Maltraitance » qui nous transmet les dossiers (la moitié des cas).
  • Largement plus de 50 dossiers traités chaque année. C’est insuffisant comparé aux chiffres de la maltraitance.
  • DrômAlma a participé et participe à de nombreuses réunions organisées par le conseil départemental, par la délégation territoriale de l’ARS pour l’élaboration d’une grille de reconnaissance et identification de la maltraitance.
  • Des milliers de tracts et affiches ont été édités distribués dans les pharmacies auprès des médecins infirmières, des maisons de retraite auprès des CCAS.
  • Très régulièrement des interviews sont donnés que ce soit dans les journaux locaux ou les chaînes de radios locales.
  • Le N° de DrômAlma devrait paraître encore plus régulièrement dans les agendas service de nos journaux locaux.
  • Des conférences de sensibilisation dans les maisons de retraite ou en milieu ouvert, dans les instituts de formation de soignants, ont été données à plusieurs reprises dans tout le département.
  • Organisation de colloque.

 

 

Le fonctionnement de DrômALMA s’appuie sur l’éthique de la fédération 3977.

 

 

 

DrômALMA s’engage donc à respecter :

  • Le droit à une écoute de qualité
  • Le droit à la vie privée, notamment par la garantie absolue de la confidentialité
  • Le droit à la dignité et au libre arbitre
  • Le droit d’être informé
  • Le droit à l’utilisation concertée des informations en rapport avec l’intention de l’interlocuteur
  • Le devoir de stricte impartialité des intervenants.
  • DrômAlma s’interdit de qualifier son action à partir de considérations religieuses, ethniques ou politiques.